Non classé

De la peau humaine imprimable en moins d’une minute

2019-11-25

De la peau humaine imprimable en moins d’une minute

Un groupe de scientifiques a découvert comment imprimer la peau humaine et cela prend moins d’une minute ! DeNova Sciences, une start-up basée à Singapour, a développé une méthode de création de peau in vitro ayant les mêmes propriétés chimiques et biologiques que la peau humaine. L’objectif est d’avoir une alternative réelle à l’expérimentation animale.

pele humana impressa 1

« Nous voyons bien que l’industrie évolue vers une fin des expérimentations sur les animaux, nous voulons donc véritablement proposer une solution de rechange afin que les tests soient faits sur une peau artificielle plutôt que sur celle d’un animal », a déclaré John Koh, responsable du laboratoire de la start-up.

pele humana impressa 2

Le projet est une collaboration avec l’Université technologique de Nanyang à Singapour. La peau synthétique est réalisée à partir d’échantillons de cellules de peau et de collagène et est imprimée en différentes couches – tout comme la peau humaine. Selon l’agence Reuters qui a assisté à une démonstration, l’impression de chaque morceau de peau prend moins d’une minute à imprimer, une caractéristique qui rend le projet sans précédent et novateur.

pele humana impressa 3

Les peaux sont incubées pendant environ deux semaines, ce qui provoque la multiplication des cellules de la peau et l’obtention de l’opacité naturelle de celle-ci. Les échantillons créés peuvent désormais être utilisés pour tester la toxicité ou l’irritabilité d’un produit, ce que de nombreuses sociétés font encore souvent sur les animaux.

pele humana impressa 4

La société a déclaré que la peau serait bientôt utilisée pour tester les effets des produits esthétiques de blanchiment de la peau.

La réalité de l’expérimentation animale

Chaque année, plus de 500 000 animaux sont utilisés pour tester des produits, essentiellement pour le secteur cosmétique, dans le monde entier. En effet, 80% des pays autorisent encore cette pratique. Les tests causent beaucoup de souffrance aux animaux, car ils sont exposés à des produits chimiques sans aucune anesthésie, entre autres types de cruauté.

pele humana impressa 5

Certaines organisations de protection des animaux, telles que People for the Ethical Treatment (PETA), affirment que les techniques alternatives sont plus efficaces et moins coûteuses que les tests sur animaux. L’analyse par ordinateur, les tests sur des peaux de synthèse et ceux directement sur des humains font partie des méthodes utilisées dans les pays où la législation interdit l’utilisation d’animaux de compagnie dans les tests cosmétiques.

 

Photos : reproduction

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.