Non classé

Un supermarché qui fait payer les produits en fonction de leur impact environnemental

2020-11-06

Un supermarché qui fait payer les produits en fonction de leur impact environnemental

Afin de sensibiliser les consommateurs à l’impact de leurs choix alimentaires, la marque suédoise Felix a récemment ouvert The Climate Store, où les prix des produits sont basés sur leur impact environnemental. En pratique, cela signifie que les consommateurs paient des prix plus élevés pour les produits qui ont une empreinte carbone plus élevée, comme la viande et les produits laitiers.

impacto ambiental supermercado 1

A travers cette initiative innovante, la marque espère réduire de moitié son impact climatique. Pour comprendre comment fonctionne le système, il suffit d’imaginer que votre argent est du carbone. Par conséquent, les clients ont un budget hebdomadaire de 18,9 kilogrammes de dioxyde de carbone, et les articles qui utilisent intensivement le carbone, comme les viandes, ont des prix plus élevés que ceux d’origine végétale, qui ont une empreinte beaucoup plus faible.

impacto ambiental supermercado 2

« Ce sera passionnant de voir comment les clients réagissent aux transactions avec la devise CO2 et de voir s’ils peuvent respecter leur budget hebdomadaire », a déclaré Thomas Sjöberg, directeur marketing de l’entreprise. Selon lui, l’initiative peut changer la façon dont les gens achètent. « Je pense que ce sera une révélation pour beaucoup de voir comment certains choix de nourriture affectent énormément l’environnement », dit-il.

impacto ambiental supermercado 3 - impact environnemental dans un supermarché

C’est la première fois que le concept est mis en place, mais d’autres marques devraient s’en inspirer et faire de même. Tous les produits en rayon porteront des étiquettes indiquant leur impact sur la planète, en particulier ceux à faible impact environnemental.

impacto ambiental supermercado 4 - impact environnemental dans un supermarché

Nous savons que les aliments d’origine animale nécessitent plus de ressources en eau et en terres et émettent plus de gaz à effet de serre. Selon l’ONU, l’industrie de l’élevage contribue pour près d’un cinquième des émissions mondiales de gaz à effet de serre – plus que tous les modes de transport combinés – et est la principale cause de la déforestation. C’est comme si nous mangions la planète !

 

Photos : Unsplash

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.